Le henné, c’est quoi ?

Le henné est un produit utilisé en cosmétique. Naturel, neutre ou noir, il provient d’une plante. On peut l’utiliser de différentes manières pour colorer les cheveux, peindre le corps, teinter les ongles… Mais, qu’est vraiment le henné et est-il dangereux pour la santé ?

Le henné : un colorant végétal

Le henné est une plante d’origine indienne qu’on trouve également en Afrique du Nord. On l’utilise dans le cosmétique sous forme de poudre qui s’obtient après le broyage des feuilles séchées de la plante. Celle-ci est ensuite diluée pour former une pâte avant d’être appliquée. Le henné est depuis longtemps utilisé pour la coloration des cheveux, mais aussi pour des peintures corporelles. On peut l’utiliser pour réaliser des tatouages temporaires qui s’effacent après quelques semaines.

 

 

Le henné naturel et neutre

Le henné naturel et le henné neutre se différencient non seulement par leurs origines, mais aussi par leur usage et les vertus qu’ils offrent. Le henné naturel est issu d’une plante qu’on appelle Lawsonia inerme. C’est celui qui donne une coloration jaune, orangée. On l’utilise généralement pour la coloration corporelle et des ongles. Le henné neutre, quant à lui, vient du Cassia ovata. Il possède de nombreuses propriétés bénéfiques pour les cheveux.

Le henné noir

À part le henné naturel et le neutre, il y a le henné noir. Celui-ci est issu de l’Indigofera tinctotium. Son utilisation présente des risques, car ce produit est le plus souvent mélangé avec un composant chimique appelé paraphénylènediamine ou PPD. Ce dernier est susceptible de provoquer des allergies graves chez les personnes. Il faut tout de même noter que même sans le PPD, le henné noir peut s’avérer dangereux surtout pour les enfants. Il est alors recommandé de bien se renseigner avant de l’utiliser.

 

 

Partager nos astuces beautéShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *