Quel est le remboursement d’un appareil auditif ?

L’audition est un facteur primordial pour un être humain. Elle privilégie le maintien du lien social. L’avancée dans l’âge, les malformations de naissance ou un accident peut faire perdre la faculté auditive à une personne. Ainsi, il peut devenir obligatoire de porter un appareil auditif. Ce dispositif peut être sous certaines conditions partiellement ou totalement pris en charge par l’assurance maladie. L’assurance maladie se charge généralement des soins auditifs jusqu’à 60 %. Si vous souhaitez bénéficier d’un remboursement supplémentaire, vous devez intégrer une mutuelle santé.

Remboursement d’un appareil auditif par l’assurance maladie

L’assurance maladie est une branche de la sécurité sociale en France. Cette dernière se charge d’une partie des appareils et soins auditifs. Pour bénéficier de ce type de remboursement, il faut obligatoirement respecter deux conditions. La première consiste à avoir en sa possession une prescription médicale permettant de bénéficier des aides aux appareils auditifs. La seconde consiste à opter spécifiquement pour les accessoires et services figurant dans la LPP. Peu importe la catégorie à laquelle appartient l’équipement auditif prescrit, l’assurance maladie apporte une prise en charge de 60 % sur le coût total. En cas de besoin d’équipement auditif, visitez la boutique Audika.

A voir aussi : Le massage body-body, une solution efficace contre le stress !

Remboursement des appareils auditifs par les mutuelles santé

Pour commencer, les mutuelles santé peuvent vous aider à payer le reste à charge. Après que vous ayez bénéficié du remboursement de la sécurité sociale. Certaines mutuelles santé prennent en charge le reste à charge tandis que d’autres ne supportent qu’une partie de ce montant. Ainsi, il faut choisir la bonne mutuelle.

Les critères pour bénéficier d’un remboursement intégral de son appareil auditif

Certains critères doivent être remplis pour bénéficier d’un remboursement intégral de son appareil auditif. Vous devez savoir que la prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie ne concerne que les personnes souffrant d’une perte auditive sévère ou profonde. Pour ces dernières, le montant du remboursement peut atteindre jusqu’à 1 998 € par oreille.

Lire également : Comment organiser un weekend ?

Il existe des dispositifs médicaux qui peuvent être pris en compte dans le cadre du forfait soins auditifs proposé aux patients atteints d’une déficience auditive légère ou moyenne. Ce forfait, délivré par la sécurité sociale et les mutuelles santé, permet une prise en charge allant de 1 200 à 1 400 € selon le niveau de déficience et le type d’appareil choisi.

Certains contrats complémentaires spécifiques aux appareils auditifs sont proposés par certaines mutuelles santé. Les conditions varient selon chacune, mais ils offrent souvent un remboursement supplémentaire allant jusqu’à plusieurs centaines voire milliers d’euros.

Toutefois, même si tous ces critères ne sont pas remplis pour bénéficier d’un remboursement total des prothèses auditives choisies, il est toujours possible de solliciter une aide financière auprès des associations spécialisées dans l’aide aux malentendants ou encore utiliser les aides fiscales mises à disposition pour payer plus facilement son reste à charge, telles que la réduction fiscale mise en place depuis janvier 2021 permettant une économie allant jusqu’à 500 € sur le prix d’un appareil auditif.

Les alternatives de financement pour l’achat d’un appareil auditif non couvert par la sécurité sociale

Si l’achat d’un appareil auditif reste hors de portée malgré les remboursements et aides financières disponibles, il existe divers modes de financement qui sont accessibles. Certains fabricants proposent des facilités de paiement intéressantes permettant ainsi un étalement du coût sur plusieurs mois ou années en fonction des modalités choisies.

Il est aussi possible de souscrire à un prêt bancaire. Dans ce cas-là, n’hésitez pas à comparer les offres disponibles sur le marché afin d’obtenir la solution la plus adaptée à votre situation personnelle. Les taux peuvent varier considérablement selon les organismes prêteurs, alors gardez cela en tête lors de vos recherches.

Si vous disposez déjà d’autres crédits comme un prêt immobilier, par exemple, pensez à renégocier votre contrat afin que l’on prenne en compte votre besoin financier additionnel pour l’achat d’un appareil auditif. Cette option peut se révéler être une solution avantageuse car elle évite notamment les frais liés aux nouveaux contrats pouvant s’avérer conséquents.

vous pourriez aussi aimer