Comment se passe une épilation du maillot intégrale ?

3

L’épilation du maillot est l’une des zones les plus demandées après les aisselles. Cette zone, à première vue, semble simple, mais cache des pièges. En fait, c’est un domaine qui doit être abordé avec délicatesse et prudence. Il existe des précautions esthétiques, mais aussi psychologiques et médicales lors de l’épilation au laser du maillot. Il est également indispensable que le laser utilisé lors de l’épilation du maillot puisse s’incruster aux zones difficiles, s’adapter aux zones résistantes et de meilleurs conseils pour les patients. Après tout, en ce qui concerne la douleur, certaines astuces techniques peuvent être suivis pour rendre l’action aussi confortable que possible.

Caractéristiques de la zone du maillot pour une épilation au laser

La zone de bikini est l’une des demandes les plus courantes pour l’épilation des aisselles. Cette gamme donne de bons résultats : le maillot a des cheveux qui sont particulièrement attachés au la concentration de l’énergie laser permet ainsi son efficacité, à condition, bien sûr, pas trop de cheveux légers pour décapiller.

A voir aussi : Comment faire une épilation du pubis ?

La fourrure du maillot est un cheveu final : il est grand et bien pigmenté (noir ou foncé), ce qui peut conduire à des lésions définitives avec la lumière du laser.

Pour éviter que le patient n’ait une différence disgracieuse et disgracieuse entre une zone épilée en permanence (sans poils) et une zone non traitée appelée délimitation, un traitement partiel des zones frontalières peut être effectué pour atténuer cette délimitation. C’est une astuce qui permet au patient de trouver une solution sans avoir à passer par l’épilation complète du maillot. Le principe de cette méthode est de changer progressivement l’apparence des cheveux en effectuant de moins en moins de séances en s’éloignant de la zone initiale de l’épilation au laser. Pour ce faire, le médecin lasériste traitera une bande avec des sessions n-1, une nouvelle bande avec n-2 sessions, une autre bande avec n-3 sessions par rapport au nombre de séances qui ont été utilisées pour traiter la zone principale. Dans le schéma suivant, par exemple, une personne peut avoir 6 séances de traitement d’un maillot de bain, le médecin définira 3 bandes, dont chacune recevra 5, 4 et 3 séances. Ces bandes ont une densité de cheveux croissante progressivement : c’est l’effet désiré.

Lire également : Comment récupérer un vernis trop épais ?

L’épilation au laser du bikini ou l’épilation des zones intimes est une décision personnelle qui doit être pensée. Le médecin laser, habitué à ce type d’application, utilise la première consultation pour évaluer les motivations réelles du patient et, si nécessaire, pour la calmer. C’est une décision personnelle, car il s’agit de votre corps, et aussi parce que l’épilation au laser est irrévocable. Le lasériste rencontre le médecin prennent habituellement des précautions extrêmes lorsque les patients sont très jeunes.

Les questions que le médecin demande au patient avant une épilation du maillot

Comme dans d’autres domaines, l’épilation au laser du maillot a des contre-indications générales, finales ou temporaires, mais aussi des complications locales. Avant que le praticien continue sur le chemin de l’épilation au laser, lors de la première consultation, il doit interroger son patient sur ses antécédents médicaux, hormonaux et gynécologiques et chercher des contre-indications. Le praticien doit également évaluer la pigmentation de la peau et la diviser en une gamme de phototypes afin de pouvoir choisir le bon laser. Il essaie également d’estimer la couleur des cheveux pour évaluer les difficultés possibles et informer le patient (les cheveux blancs et blonds ne réagissent pas au laser). Antécédents dermatologiques d’hypersensibilité à la lumière ou au froid, ainsi que prendre des médicaments peut changer la réaction de la peau au laser.

  • Protocole laser Alexandrite
  • Le protocole laser à diode
  • Le protocole laser dit nd:yag

Respect de l’humilité des patients

L’épilation au laser peut être réalisée parfaitement chez un patient tenant ses sous-vêtements. La technique de préservation de la modestie des patients est la même que dans le centre esthétique avec des épilations traditionnelles à la cire. Le patient est généralement invité à porter un slip bas. Le patient crache partiellement le tissu sus-jacent de gauche à droite afin que le médecin puisse effectuer le scan laser. Il est également possible de faire un nœud dans la partie supérieure de la culotte à l’aide d’une compresse médicale stérile pour réduire sa largeur. Cette dernière technique a le mérite de limiter les erreurs de symétrie.

Précautions après la session

  • Avertir le patient de l’exposition au soleil pendant 3 semaines ou plus
  • Informez le patient d’utiliser une crème de protection bronzante, indice supérieur à 50 pendants 3 à 4 semaines si la période est ensoleillée
  • interdire tout autre soin esthétique abrasif ou agressif pendant 2 semaines
  • Évitez la piscine pendant 1-2 jours (agressivité au chlore)
  • Prescription d’une crème apaisante et hydratante pendant la période de guérison (quelques jours)

vous pourriez aussi aimer