Quels sont les ingrédients pouvant être nocifs dans les shampoings ?

L’industrie cosmétique met à disposition des consommateurs, une large variété de produits capillaires pour tous types de cheveux. Bien que certains de ces produits produisent des résultats escomptés, elles dissimulent la plupart du temps des produits chimiques dangereux pour les cheveux mais aussi pour la santé.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on se tourne désormais vers la cosmétique bio qui est plus saine et plus fiable. Zoom sur quelques ingrédients nocifs qu’on peut retrouver dans les shampoings conventionnels.

Lire également : Comment bien choisir une bague de fiançailles ?

Les sulfates et les parabènes

Avec l’émergence du mode de consommation éco-responsable, on assiste de plus en plus à l’apparition de nouveaux noms de produits. C’est le cas pour un shampoing sans silicone, sulfate ni paraben. Mais, que sont ces composants ?

Les sulfates sont des agents nettoyants présents dans les shampoings. Très efficaces dans le lavage des huiles, ils permettent au cuir chevelu d’avoir une sensation de propreté. Ainsi, lorsque les shampoings au sulfate sont appliqués sur les cheveux humides, ils moussent très rapidement.

A lire aussi : Les produits naturels incontournables pour une routine beauté spectaculaire

Toutefois, ce sont des produits chimiques asséchant et agressifs car ils éliminent les huiles naturelles présentes dans le cuir chevelu et les cheveux. Ce qui risque de fragiliser ces derniers qui finiront par avoir une apparence terne.

Quant aux parabènes, ce sont des agents de conservation qui aident à prévenir l’apparition de bactéries dans les shampoings. En 2004, de grandes quantités de parabènes ont été trouvées chez des personnes qui souffrent de cancer. Bien que les recherches n’aient pas encore établi le lien entre les parabènes et le cancer, il n’est pas possible d’affirmer le contraire.

Les silicones

Il est également recommandé d’utiliser ce type de produits pour assurer une bonne santé à vos cheveux. Lorsque les silicones figurent parmi les ingrédients d’un shampoing, ils servent de couche protectrice couvrant les cheveux. Ce qui leur donne un effet de tenue et de brillance.

sont les ingrédients pouvant être nocifs dans les shampoings

Les silicones sont des agents émollients efficaces pour enfermer l’hydratation. Ce qui procure un rendu soyeux, instantané mais aussi artificiel. Au fil du temps, les silicones rendent les cheveux plus lourds étant donné qu’ils les enveloppent d’une couche extérieure. Par conséquent, ces derniers deviennent fragilisés, secs et cassants. Privilégiez alors des produits capillaires contenant des huiles végétales pressées à froid.

Les parfums de synthèse

Les parfums sont à l’origine de nombreuses réactions cutanées : dermatites, démangeaisons, rougeurs, urticaires, etc. Alors lorsque vous remarquez qu’un shampoing contient du parfum, soyez prudent. Plus de 95% des composants chimiques trouvés au sein des parfums synthétiques sont issus de produits pétrochimiques. Par conséquent, il est recommandé d’utilisé un shampoing sans parfum.

Les huiles minérales

Les huiles minérales sont aussi présentes dans de nombreux produits capillaires, y compris les shampoings. Dans le cadre des traitements capillaires, elles permettent de réparer les cheveux cassés, de restaurer l’aspect brillant et de faciliter l’application de démêlant.

Mais, l’huile minérale ne pénètre pas la fibre capillaire. Par conséquent, elle n’est pas efficace pour le traitement des dommages capillaires.

Enfin, on peut aussi citer parmi les ingrédients chimiques présents dans les shampoings les alcools dénaturés, le formaldéhyde, le goudron de houille, les phtalates

Les colorants artificiels

Les colorants artificiels sont également controversés en raison de leurs effets nocifs sur la santé. Ils peuvent causer des irritations cutanées, des allergies et même augmenter le risque de cancer.

Les colorants synthétiques utilisés dans les shampoings contiennent souvent des produits pétrochimiques, qui sont très difficiles à éliminer du corps. Ces substances ont été liées à une multitude de problèmes de santé, notamment l’obstruction des pores, l’inflammation et la contamination environnementale.

Pensez bien que les plantes sont largement préférables aux couleurs synthétiques car elles ne présentent pas ou peu d’effets secondaires indésirables.

Pensez également à bien examiner les ingrédients présents dans les produits capillaires en général et plus particulièrement dans les shampoings.

Pour éviter ces composants dangereux, choisissez des marques responsables qui se soucient autant du bien-être humain que de celui planétaire. Vous pouvez aussi opter pour un shampoing bio ou fait maison avec des ingrédients naturels tels que le vinaigre de cidre ou encore les huiles essentielles.

Les conservateurs chimiques

Les conservateurs chimiques sont des ingrédients couramment utilisés dans les shampoings pour prolonger leur durée de vie. Les conservateurs synthétiques peuvent causer de nombreux problèmes de santé.

Le plus souvent utilisé est le méthylisothiazolinone (MIT) qui peut être particulièrement irritant pour la peau et provoquer des réactions allergiques. Toutefois, il n’est pas le seul à poser problème ; l’EDTA (acide éthylenediaminetétraacétique) est aussi un conservateur fréquemment ajouté aux produits capillaires qui peut entraîner une irritation cutanée.

De nombreuses études ont montré que certains agents de conservation tels que le parabène ou encore le formaldéhyde étaient associés à un risque accru de cancer du sein en raison du fait qu’ils imitent l’œstrogène dans notre corps. Les scientifiques ont découvert une forte concentration d’agents chimiques toxiques dans plusieurs marques populaires, notamment des perturbateurs endocriniens et même certains composants susceptibles d’être cancérigènes.

Pour éviter ces dangers potentiels, il serait donc préférable d’utiliser des shampoings naturels sans aucun produit chimique dangereux comme ceux contenant du miel ou encore des huiles essentielles connues pour leurs propriétés antibactériennes telles que la lavande ou le tea tree. Vous pouvez aussi opter pour un rinçage au bicarbonate de soude et/ou au vinaigre blanc dilué dans l’eau afin d’éviter tout contact avec ces éléments nocifs.

Les tensioactifs agressifs

Les tensioactifs agressifs sont utilisés dans les shampoings pour aider à éliminer la saleté et l’huile des cheveux. Leur utilisation fréquente peut cependant endommager les follicules pileux, ce qui entraîne une chute de cheveux prématurée.

L’un des tensioactifs les plus couramment utilisés est le sulfate de sodium laureth, un ingrédient irritant que l’on trouve dans la plupart des produits capillaires sur le marché. Les sulfates peuvent aussi provoquer une sécheresse excessive du cuir chevelu, ce qui peut être très gênant et causer des démangeaisons.

Il existe plusieurs autres options moins nocives de tensioactifs naturels tels que la glucoside végétale ou encore le cocamidopropyl bétaïne (CAPB) souvent présent dans les produits biologiques. Ils nettoient efficacement sans compromettre votre santé capillaire ni celle de votre peau.

Pour éviter ces problèmes potentiels liés aux shampoings contenant des tensioactifs agressifs, vous pouvez opter pour un shampoing doux, bio ou naturel tel que ceux sans sulfates contenant du beurre de karité nourrissant pour protéger vos cheveux contre tout dommage futur. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser un après-shampooing hydratant en complément afin d’éviter toute inflammation due à l’utilisation quotidienne d’un produit cosmétique potentiellement dangereux.

Vous devez lire les étiquettes avant d’acheter un shampoing et faire des choix éclairés en matière de soins capillaires. Les ingrédients nocifs dans les shampoings peuvent nuire à la santé du cuir chevelu, entraîner une perte prématurée des cheveux et même causer divers problèmes de santé tels que l’apparition de cancer ou encore d’allergies. Optez pour des produits naturels doux qui conviennent à votre type de cheveux afin d’éviter toute complication future.

Les agents moussants irritants

Les agents moussants irritants sont également couramment utilisés dans les shampoings pour créer de la mousse et donner une sensation de propreté. Ces ingrédients peuvent causer des problèmes similaires à ceux des tensioactifs agressifs.

L’un des agents moussants irritants les plus couramment utilisés est le laurylsulfate de sodium (SLS), qui peut entraîner une irritation du cuir chevelu, des démangeaisons et même favoriser l’apparition d’allergies cutanées. Le SLS a également été associé à certains types de cancer.

Il existe plusieurs alternatives naturelles aux agents moussants irritants, telles que le coco-glucoside, un agent nettoyant doux dérivé d’huiles végétales ou encore le decyl glucoside issu du glucose et du cocoazulène, qui permettent un lavage efficace tout en évitant l’irritation du cuir chevelu.

Vous devez faire attention à certains cancers ainsi qu’à divers troubles hormonaux chez l’homme et chez la femme.

Des alternatives plus saines telles que les huiles essentielles, telles que celles fournissant une action antibactérienne naturelle comme le tea tree ou encore la lavande, mélangées à des antioxydants naturels tels que la vitamine E, peuvent être utilisées à la place de ces conservateurs chimiques.

En général, vous devez utiliser des shampoings doux et naturels qui contiennent des ingrédients sains pour protéger vos cheveux et votre cuir chevelu tout en évitant tous les risques associés à l’utilisation de produits potentiellement dangereux.

vous pourriez aussi aimer